Je n’y trouve aucune surprise. Seulement des confirmations qui ne peuvent que me faire grincer des dents : « Le poids des apparences » de Jean-François Amadieu. Lecture édifiante sur un sujet bien plus tabou que nous sommes tous prêts à bien vouloir le reconnaître.

librairiesindependantes.com/pr

En avant pour un un peu frelaté puisque le premier livre en question a été englouti dimanche. Donc : « Agency » de William Gibson, second opus du cycle du Jackpot, commencé par « Périphériques ». Du pur Gibson (on aime ou pas), prenant et un peu flippant tant ces derniers fragments parallèles s’apparentent à notre époque.

librairiesindependantes.com/pr

Gros coup de cœur pour « La mort moderne » de Carl-Henning Wijkmark. Thème un peu noir et délicat, traité de manière piquante et décomplexée en rendant le lecteur témoin d’une convention fictive où de braves bureaucrates s’interrogent sur les modalités de la mise en place d’un « retrait programmé à 70 ans » de tout citoyen. Pour le bien de la société et de l’économie, cela va sans dire.

librairiesindependantes.com/pr

@dav Objection, votre honneur. Moyenne ou médiane ? 😜

@panais Pas certain. C’est peut-être un piège.

@nicod_ Et un rdv avec Boris Vian, pendant qu’il y est, hmm ? ^^

@nicosomb C’est moins bon lorsque les avocats sont tous marrons.

@im Dans les préférences système, comptes internet, non ?

@Septie Dis donc... tu es au taquet, aujourd’hui ! 😂

Si on veut te passer les menottes, dégaine la cancoillotte.

@nicosomb Quand t’en as gros sur le cœur, sors le munster.

@cybergrunge J’peux pas te dire, je suis un vieux con aigri et misanthrope.

@nicosomb Ah ? Ce n’est pas une fourchette ? Damnit ! Magritte a encore frappé ! 🤨

Show older
A Space In Between

Instance Mastodon personnelle. Juste parce qu'on est tellement bien chez soi, avec quelques copains.