Suivre

"Les faits divers, qui relèvent généralement d'accidents du destin, contribuent à diffuser une vision fataliste du monde. Ils peuvent donc conforter les populations, surtout celles de condition modeste, dans une forme de résignation en les incitant à accepter l’injustice de leur condition. En outre, l'effroi suscité par certains faits divers occupe l'esprit, détourne d’autres préoccupations, et plus on entre dans la réalité par l'émotion, plus on se dépossède des moyens de la décrypter." (...)

" En donnant à voir la part sombre de l'humanité, ils diffusent une vision pessimiste de l'homme qui incite à l'humilité et non pas à la révolte. Le prisme compassionnel participe ainsi d'un endormissement de la conscience et de la volonté. À ce titre, ils remplissent une fonction de contrôle social."

Lecture chaudement recommandée : luxediteur.com/catalogue/strat

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
A Space Between

nrkn.fr est seulement un serveur du réseau